la Tontine : Krach boursier

Infos tontines :

La tontine

krachs-boursier.html

Krach boursier

Vous allez découvrir l'histoire des grands krachs boursier. Il est impératif de connaitre l'histoire de la finance pour la comprendre pour constater que ces krachs sont comme un éternel recommencement de cycles allant de la hausse puis à la baisse. On doit constater que la fréquence de ces krachs boursier sont de plus en plus proches et que cette accélération est due au développemnt des technologies employées notament dans le secteur de la finance ce qui impact largement la finance mondial.

Les krachs ce sont d'abord produits au niveau d'un pays, puis à l'ensemble d'une région du monde, puis à la totalité d'un continent. Depuis quelques décénies les krachs les plus récent concernent maintenant l'économie mondial de manière instantanée.

Krach de la tulipe : 1673

La crise du marché de la Tulipe appelée la Tulipomanie qui a touché l'Europe et surtout les Pays-Bas en 1637 et qui fut alors la première bulle spéculative de l'histoire. L'augmentation excessive puis la baisse massive des cours de l’oignon de tulipe en Hollande. Au plus fort de la crise, en 1637, les négociants proposaient jusqu'à dix fois le salaire d'une année d'un artisan pour un bulbe.

Le krach de Law : 1720

Ce krach est à mettre au crédit de John Law pour sa gestion des finances de la France, à l'époque du régent Philippe d'Orléans John Law, un financier écossais de son état , imagine un système financiers encore jamais vue, en introduisant une monnaie papier et en l'échangeant contre des métaux précieux. Ce système à mener la banque royale à la quasi faillite et mis sur la paille de nombreux épargnants.

Le Krach de la bourse de Vienne : 1873

Le krach de la bourse de Vienne de 1873 dit aussi la grande dépression et qui est le concéquence de la libéralisation du système bancaire dans les années 1870.
L'unification allemande entre la Prusse et l'empire Austro-Hongrois de 1871 booste l'économie du moment. La France après avoir perdu la guerre de 1870 est contrainte de payé 5 milliards de francs a l'allemagne. Cet affu d'argent sera largement investi dans l'économie allemande.

Le développement intensif de la concurrence a généré une baisse des profits de la plupart des établissements financiers, ce qui va plonger les investisseurs dans le doute. La banque de Budapest ce retrouve très vite en defaut de payement. Les autres banques connaitrons aussi le même sort : la crise de confiance va alors s'étendre et c'est toute l'Europe qui plongera dans cette crise banquaire.

Krach de l'union générale : 1882

La banque française Union générale fondée en 1875 fait faillite en 1882 et la cause de cette faillite en est la mauvaise gestion et entrainera bien d'autres protagonistes du marché financier : agents de change, la bourse de Paris et même le secteur minier ou la métallurgie.

Krach de 1929

Le Krach de 1929, prend forme durant le fameu Jeudi noir et connu comme le plus gros krach de l'histoire de la bourse et aura des répercutions encore plus fortes au niveau économique en entrainant l'europe dans sa globalité dans la crise.

Krach de 1987

Le krach de 1987 est due d'abord à la politique de lutte contre l'inflation de la FED avec la hausse de ses taux d'intérêt ajoutée aux mauvais chiffres de la balance commerciale américaine ce qui affolera les marchés des USA. C'est la première crise informatisé des marches boursiers. Comme à chaque fois, les choses vont mal tournées et la baisse sera fortement suivie par les tradeurs et leurs outils numérique. La FED, et son président Alan Greenspan, interviendrons pour calmer les marchés. Le Down Jones perdra plus de 22% de sa valeur pendant cette crise.

Krach asiatique : 1998

Cette crise a touché de nombreux pays asiatiques ainsi que le Brésil ou la Russie. En 1997 la crise se déclare en Thaïlande à cause de la perte de confiance des investisseurs étrangers. l'inquietude naitra de l'augmentation trop rapide de l'endettement à court terme de la Thaïlande. Très rapidement elle touchera l'Asie du Sud-Est. La perte de confiance gagne également la monnaie de ces pays, ce qui entraîne une insolvabilité des banques. L'économie toute entière de ces pays est alors plongée dans la crise.

Krach russe : 1998

Le Krach russe de 1998 fait écho au Krach asiatique de 1997. C'est d'abord une crise monétaire du rouble. La devise perdra jusqu'à 60% de sa valeur en seulement 15 jours. Elle enregistrera une perte de 17% durant la journée du 27 août 1998. Une crise économique s'est ensuite installée dans le pays, avec une inflation trop forte de 84% en Russie en 1998. La plupart des autres place financière ce retrouverons dans le rouge mais la FED fera repasser tout le monde dans le vert en apportant son soutient financier aux fonds d'investissement americain.

Krach de la bulle internet : 2000

La bulle internet est le nom donné à une bulle spéculative ayant touché le secteur du numérique, tel que les télécommunications et l'informatique comme Alcatel qui atteint 94 € en septembre 2000, puis 12,65 € en septembre 2001.  Cette époque verra l'arrivée des "Golden Boy" qui s'enrichirons grace a cette folle hausse financière.

La crise de 2000 démarre d'abord par la chute du NASDAQ , ayant atteint un record à 5048,62 points le 10 Mars 2000. Le NASDAQ perd 27 % en avril 2010, et perdra 40 % sur l'année 2000 en entrainant tous les autres marchés dans sa chute.

Krach de 2008 : Crise des Subprimes

La crise des  subprimes voit le jour avec la faillite de la Banque Lehman Brothers. La plus grande partie des marchés financiers chuterons. Consultez cet article sur la crise des subprimes dit "le krach des prêts immobiliers" (hypothécaires) à risque aux États-Unis, que les emprunteurs, avec de petits revenus, n'étaient plus capables de payer. 

Le Flash Krach : 2010

L'un des flash Krack les plus terrible de l'histoire moderne de la finance qui à vue certaines valeurs perdre jusqu'à 99% de leur valeur en quelques instants.

Krach de 2010 : Crise grecque

La crise grecque s'instale durant la crise des subprimes, et est également du à une mauvaise gestion de ses finances, durant des années. En 2010 sa dette publiquesera de 120% de son PIB ce qui est alors très élevé par rapport aux voisins européens.

Goldman Sachs jouera un role prépondérant dans cette crise en mettant au point le financement de l'entrée de la Grèce dans la zone Euro. Cette crise grecque est en fait le point de départ de toute la crise de la dette souveraine en Europe.

Krach de 2011: Crise de la dette souveraine

La crise de la dette intervient suite à la crise grecque. L'origine de cette crise est les déficits publics incontrôlés sur le long terme sans oublier les 3% du traité de Maastricht. Des déficits publics qui sont également dus au sauvetage des banques européennes par leur pays respectif comme la France, qui se retrouve en difficulté à cause de la spéculation sur sa dette et de dégradation de sa note par des agences tel que Moody's.

Retour l'accueil